La CEA lance sa deuxième production de ses profils de pays

Printer-friendly version

Dakar, Sénégal, le 25 mars 2017 (CEA) - La Commission économique pour l'Afrique (CEA), lance ce dimanche 25 mars,  la deuxième production  de ses profils de pays, lors de la semaine du développement de l'Afrique à Dakar.

Les profils de pays, qui couvrent cette année 21 pays, offrent un aperçu du développement économique et social dans les pays africains.  Ils identifient les défis politiques et fournissent des recommandations aux décideurs, aux institutions nationales et régionales pour relever ces défis.

«La première production de profils de pays a renforcé notre engagement et dialogue politique fondé sur des données probantes avec les États membres de la CEA. Sur la base des données générées par les institutions nationales, ils abordent les problèmes critiques au cœur des stratégies de transformation économique et sociale des pays », déclare Giovani Biha, Secrétaire exécutive adjointe de la CEA chargée de la diffusion du savoir.

«Ils sont faciles à lire et accessibles à un grand nombre de circonscriptions de la CEA. Cette deuxième production de profils de pays s'appuie sur le succès de ceux de 2015 ".

Les Profils de pays de la CEA ont été initialement conçus en 2015 conformément à la Résolution 917 de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique (Abuja, 2014), afin de fournir aux décideurs africains une analyse indépendante du developpement Économique et social  de leurs pays y compris les progrès réalisés pour atteindre l'intégration régionale.

Les profils de pays sont basés sur les données fournies par les États membres et ils complètent les efforts continus de la CEA pour améliorer la collecte et l'utilisation de données statistiques en Afrique.

Elles incluent diverses innovations telles que: l'Indice de développement social africain (ASDI), qui mesure l'exclusion humaine dans six dimensions clés du bien-être tout au long du cycle de vie (survie, santé, éducation, emploi, moyens de subsistance et capacité de vivre une vie décente Après l'âge de 60 ans), l'Indice du développement et des inégalités entre les sexes en Afrique (IDISA) et l'Indice africain d'intégration régionale, basé sur les cinq piliers de l'intégration régionale (intégration commerciale, infrastructure régionale, intégration productive, libre circulation des personnes et intégration financière et macroéconomique ).
 
Les pays couverts par les profils de pays de 2016 sont l'Algérie, l'Angola, le Burundi, le Cap-Vert, le Tchad, la République centrafricaine, Djibouti, la Guinée équatoriale, le Gabon, la Gambie, le Ghana, Madagascar, le Malawi, la Mauritanie, l'Afrique du Sud, Swaziland et la Tunisie.

Pour plus d'informations sur les profils de pays de la CEA, visitez: http://www.uneca.org/fr/publications/profils-de-pays-2016.

Note aux éditeurs

La CEA est l'une des cinq commissions régionales du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). Son bureau pour l'Afrique du Nord vise à soutenir le développement de sept pays de la sous région (Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie et Soudan) en les aidant à formuler et mettre en œuvre des politiques et des programmes qui soutiennent leur transformation économique et sociale.


Publié par:

La Section des communications
Commission économique pour l’Afrique 
BP 3001 
Addis-Abeba (Éthiopie) 
Tél. +251 11 551 5826 
Adresse électronique : ecainfo@uneca.org