Titre

Quatrième session du Forum régional africain sur le développement durable
Transformer nos sociétés pour les rendre viables et résilientes
Mercredi, Mai 2, 2018 - Vendredi, Mai 4, 2018
Dakar, Sénégal

 

Contexte

  • À travers le monde, la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 (Programme 2030), qui constitue, autour de 17 objectifs de développement durable, le cadre de développement mondial, a commencé en janvier 2016. En Afrique, le Programme 2030 est actuellement mis en œuvre, parallèlement et de manière intégrée, avec le premier plan de mise en œuvre de l’Agenda 2063, un cadre stratégique de 50 ans pour la transformation socioéconomique en Afrique, qui a pour but d’accélérer les initiatives de mise en œuvre adoptées en vue de favoriser la croissance et le développement durable. Le Programme 2030 et l’Agenda 2063 se renforcent mutuellement et mettent l’accent tous deux sur les efforts à déployer aux niveaux national, sous-régional et régional pour parvenir en Afrique à une transformation structurelle soucieuse de tous et à un développement durables.
  • L’examen de la mise en œuvre du Programme 2030 est en cours aux niveaux mondial, régional, sous-régional et national, tandis que l’Agenda 2063 est en cours d’examen aux niveaux national, sous-régional et régional. Le suivi et l’examen du Programme 2030 constituent le mandat du Forum politique de haut niveau pour le développement durable, qui a été mis sur pied par l’Assemblée générale dans sa résolution 67/290 . Le Forum définit une direction politique, des orientations et fait des recommandations pour le suivi et l’examen des progrès accomplis dans la mise en œuvre des engagements pris en matière de développement durable, et il est censé renforcer l’intégration des trois dimensions - économique, sociale et environnementale - du développement durable, de manière holistique et intersectorielle, à tous les niveaux. Dans sa résolution 70/1 , l’Assemblée générale a réitéré que le Forum politique de haut niveau pour le développement durable jouerait, sous les auspices de l’Assemblée générale et du Conseil économique et social, le rôle central dans la supervision, le suivi et l’examen de la mise en œuvre du Programme 2030 au niveau mondial. Dans le cadre de son mandat, le Forum facilite le partage au niveau mondial des données d’expérience, y compris les succès remportés, les difficultés rencontrées et les enseignements tirés de l’expérience. Il se réunit une fois l’an sous les auspices du Conseil économique et social pendant huit jours, en une session qui comprend une réunion ministérielle de trois jours, et, tous les quatre ans, il se réunit pendant deux jours au niveau des chefs d’État et de gouvernement, sous les auspices de l’Assemblée générale. À ce jour, quatre sessions du Forum se sont tenues, depuis la réunion inaugurale tenue le 24 septembre 2013.
  • Une autre dimension essentielle du processus de suivi et d’examen par le Forum politique de haut niveau pour le développement durable de la mise en œuvre du Programme 2030, ce sont les forums régionaux pour le développement durable, qui sont organisés chaque année par les cinq commissions régionales et ce sont les examens nationaux volontaires. Les forums régionaux servent d’importants mécanismes, non seulement pour le suivi des progrès accomplis dans la mise en œuvre au niveau régional, mais aussi pour que toutes les parties prenantes restent mobilisées et déterminées à intensifier l’engagement qu’elles ont pris d’entreprendre ensemble des actions collectives et d’obtenir que la communauté internationale appuie les efforts tendant à traduire les objectifs de développement durable en une prospérité mesurable et partagée dont la planète et sa population puissent tirer profit. Conformément au rôle primordial des États Membres dans la mise en œuvre du Programme 2030, les examens nationaux volontaires constituent des outils cruciaux d’intégration, qui donnent forme aux travaux du Forum lors des sessions que celui-ci tient sous les auspices du Conseil économique et social. Les examens nationaux volontaires facilitent le partage des données d’expérience, des succès remportés, des difficultés rencontrées et des enseignements tirés de l’expérience ; ils permettent de renforcer les politiques et les cadres institutionnels ; enfin, ils aident à faire le tri dans l’appui et les partenariats multipartites visant à l’accélération de la mise en œuvre du Programme 2030.
  • L’Assemblée générale a défini dans sa résolution 70/299 les thèmes et la série des objectifs de développement durables qui doivent être examinés par les sessions que le Forum politique de haut niveau pour le développement durable doit tenir sous les auspices du Conseil économique et social en 2018 et 2019 (tableau). Dans la résolution, l’Assemblée générale a décidé que, « sans préjudice du caractère intégré, indissociable et interdépendant des objectifs de développement durable, chaque réunion du Forum politique de haut niveau organisée sous les auspices du Conseil économique et social sera[it] consacrée à l’examen d’un groupe d’objectifs et des liens qui les unissent, notamment, le cas échéant, à d’autres objectifs, en tenant compte des trois dimensions du développement durable, l’objectif étant d’avoir examiné en profondeur, à la fin d’un cycle quadriennal, les progrès accomplis dans la réalisation de tous les objectifs, sachant que les moyens de mise en œuvre, notamment ceux relatifs à l’objectif 17, seront examinés tous les ans ».

Année

Thème

Objectifs de développement durable sur lesquels l’accent est mis

2018

 « Transformer nos sociétés pour les rendre viables et résilientes »

Objectif 6 : Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif 7 : Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable

Objectif 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif 12 : Établir des modes de consommation et de production durables

Objectif 15 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

2019

 « Donner des moyens d’action aux populations et assurer l’inclusion et l’égalité »

Objectif 4 : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités inclusives d’apprentissage tout au long de la vie

Objectif 8 : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous

Objectif 10 : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

Objectif 13 : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous

  • La session de 2018 du Forum régional africain pour le développement durable se tiendra sur le thème de la session de 2018 du Forum politique de haut niveau pour le développement durable : « Transformer nos sociétés pour les rendre viables et résilientes ». Il est possible de parvenir à une croissance économique partagée en mettant en œuvre des politiques adéquates visant à créer de la richesse, à la partager et à s’attaquer aux inégalités. Le thème vient à son heure, à un moment où l’Afrique veut redoubler d’efforts pour transformer sa rapide croissance économique en un développement durable et bénéficiant à tous, grâce à des interventions telles que la mise en place de stratégies de développement qui renforcent la diversification économique, favorisent la création d’emplois, aident à réduire les inégalités et donnent une impulsion à l’accès aux services de base . Pour que l’Afrique puisse renforcer ses capacités productives en vue d’une croissance partagée, il lui faut établir un délicat équilibre entre la diversification économique qui favorise un développement économique important et à base élargie, d’une part, et le bien-être de la population, la bonne intendance de l’environnement et la gestion des ressources naturelles, d’autre part

Le Forum régional africain pour le développement durable

  • Le Forum régional africain pour le développement durable assure le suivi et procède à l’examen de la mise en œuvre du Programme 2030 en Afrique, et fournit un apport aux sessions annuelles du Forum politique de haut niveau. Les forums régionaux occupent une place stratégique dans la liaison entre débats nationaux et le débat à l’échelle mondiale ; ils servent de tribunes multipartites pour promouvoir la mise en œuvre du Programme 2030. Ces forums ont été créés par les résolutions 67/290, 70/1 et 70/299 de l’Assemblée générale, dans lesquelles est soulignée l’importance des dimensions régionales du développement durable, où les commissions régionales sont invitées à contribuer aux travaux du Forum politique de haut niveau, notamment dans le cadre de réunions régionales annuelles et où les États Membres sont encouragés à déterminer quel forum régional permettrait le mieux à l’avenir de contribuer au suivi et à l’examen effectués dans le cadre du Forum politique de haut niveau.
  • Le Forum régional africain pour le développement durable a été mis sur pied en application des résolutions susvisées. Il fonctionne conformément aux résolutions 930 (XLVIII) et 939 (XLIX) des Réunions annuelles conjointes du Comité technique spécialisé de l’Union africaine sur les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l’intégration et de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), tenues en 2015 et 2016. Dans la résolution 939 (XLIX), la Conférence des ministres a demandé à la CEA, en collaboration avec la Commission de l’Union africaine, la Banque africaine de développement (BAD) et d’autres partenaires, de tenir sur une base annuelle le Forum régional africain pour le développement durable aux fins du suivi et de l’examen du Programme d’Addis-Abeba issu de la troisième Conférence internationale sur le financement du développement, de l’Agenda 2063 et du Programme 2030.

Objectif et sous-thèmes de la session de 2018 du Forum régional africain pour le développement durable

Objectif
  • L’objectif général de la session de 2018 du Forum régional africain pour le développement durable est de procéder à un suivi et un examen au niveau régional de la mise en œuvre du Programme 2030 et de l’Agenda 2063 et de faciliter l’apprentissage, notamment par le partage des données d’expérience et des enseignements tirés de l’expérience, afin de faire avancer la mise en œuvre.
  • En mettant un accent particulier sur les objectifs de développement choisis pour la session de 2018 du Forum politique de haut niveau et sur les objectifs correspondants du premier plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063, les objectifs spécifiques du Forum régional sont les suivants :
  1. Procéder au niveau régional à un suivi et un examen de la mise en œuvre des deux programmes et se pencher sur les difficultés rencontrées et les possibilités décelées dans le cours de la mise en œuvre ;
  2. Fournir une tribune pour l’apprentissage par les pairs et le partage des données d’expérience, de bonnes pratiques et d’enseignements tirés de l’expérience, afin d’accélérer la mise en œuvre des deux programmes ;
  3. Délibérer et s’accorder sur les priorités et les recommandations de l’Afrique, sous la forme de messages clefs constituant la contribution collective de la région à la session de 2018 du Forum politique de haut niveau.
Sous-thèmes
  • Les activités du Forum régional se déroulement sur la base des sous-thèmes ci-après, qui ont été conçus autour des objectifs de développement durables sur lesquels l’accent sera mis au cours de la session de 2018 du Forum politique de haut niveau : 
  1. Eau potable et assainissement ;
  2. Énergie propre et à un cout abordable ;
  3. Villes et établissements humains durables ;
  4. Consommation et production responsables ;
  5. Vie sur terre.
  • Parmi les sujets cruciaux de discussion sous chaque sous-thème figurent les grandes tendances et les progrès accomplis dans la mise en œuvre, notamment les premiers résultats et les approches et pratiques prometteuses qui pourraient être améliorées pour atteindre les cibles fixées ; les questions, difficultés et possibilités nouvelles à prendre en compte pour consolider la mise en œuvre ; la proposition de nouveaux moyens de mise en œuvre ; le rôle et l’état des données et des statistiques qui permettent d’assurer un suivi des progrès accomplis et d’élaborer les politiques et autres mesures nécessaires pour faire avancer la mise en œuvre ; enfin, les recommandations et les mesures stratégiques de politique générale visant à accélérer la mise en œuvre et la réalisation de l’objectif et des cibles fixées.

Format du Forum régional

Le Forum comprendra des réunions pré-Forum et des séances principales, comme suit :

Réunions et évènements pré-Forum

Le Forum régional étant un espace ouvert d’échange d’idées novatrices, de données d’expérience et d’enseignements tirés de la mise en œuvre du Programme 2030 et de l’Agenda 2063, il sera précédé d’évènements qui seront organisés par diverses parties prenantes, évènements dont les résultats alimenteront les débats durant le Forum. 

Séances principales du Forum régional

La réunion comprendra les séances principales suivantes :

  1. Ouverture du Forum : Le Président de la session de 2017 du Forum régional africain pour le développement durable fera de brèves observations et présidera l’ouverture de l’évènement. La Secrétaire exécutive de la CEA prononcera au nom de la famille des Nations Unies une allocution de bienvenue, qui sera suivie de déclarations de hauts représentants de la BAD et de la Commission de l’Union africaine. Un responsable du pays hôte ouvrira officiellement la session de 2018 du Forum régional africain pour le développement durable.
  2. Une réunion-débat de haut niveau se tiendra sur le thème « Défis à relever et possibilités à saisir, en transformant nos sociétés pour les rendre durables et résilientes » : Cette séance consistera en un débat interactif au cours d’une réunion-débat de haut niveau à laquelle prendront part des ministres et d’autres hautes personnalités. Parmi les participants à la réunion-débat figureront des ministres qui ont pris part aux examens nationaux volontaires organisés dans le cadre de la préparation des sessions de 2017 et de 2018 du Forum politique de haut niveau pour le développement durable. Le choix des participants à la réunion débat tiendra compte des secteurs liés aux objectifs sur lesquels l’accent sera mis durant la session de 2018 du Forum politique de haut niveau pour le développement durable et aux sous-thèmes de la réunion.
  3. Aperçu général du rapport d’étape sur le Programme 2030 et l’Agenda 2063 : Cette séance comprendra une présentation du rapport de la CEA et de la Commission de l’Union africaine. En mettent en exergue les objectifs de développement durable sur lesquels l’accent est mis durant la session de 2018 du Forum politique de haut niveau, la présentation du rapport consistera notamment à faire le point sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des deux programmes, les défis anciens et nouveaux à relever et les recommandations de politique générale visant à accroître le rythme d’obtention, l’importance et la qualité des résultats. Durant cette séance, des indications seront aussi données sur l’appui apporté par la CEA à la Commission de l’Union africaine pour la mise en œuvre des deux programmes.
  4. Table ronde sur l’apprentissage et le partage des données d’expérience : Participeront à la table ronde des experts et des décideurs venant de pays qui ont organisé des examens nationaux volontaires dans le cadre de la préparation des sessions de 2017 et de 2018 du Forum politique de haut niveau pour le développement durable, des pays qui font partie du peloton de tête dans la mise en œuvre de l’Agenda 2063 ; parmi les participants figureront aussi des représentants des grands groupes et de la communauté des donateurs. Les participants à la table ronde partageront leurs points de vue, des données d’expérience, des enseignements tirés de l’expérience et proposeront des mesures permettant de renforcer la mise en œuvre des deux programmes. Les résultats des diverses réunions pré-Forum seront mis en lumière durant la table ronde.
  5. Des séances parallèles de groupes de travail sur les sous-thèmes du Forum : Il s’agira de six séances parallèles portant sur les sous-thèmes du Forum régional. Les membres des groupes de travail comprendront des représentants de pays, des grands groupes, de la Commission de l’Union africaine, de la BAD, de la CEA et d’autres organisations des Nations Unies, choisis selon leurs domaines d’intérêt et les sujets sur lesquels ils peuvent apporter la plus grande contribution. Les séances parallèles passeront en revue dans le détail, sur chaque sous-thème, les progrès accomplis dans la mise en œuvre et s’accorderont sur les messages clefs à formuler sur les différents sous-thèmes, pour être présentés à la plénière.
  6. Compte rendu des groupes de travail à la plénière : Les séances parallèles des groupes de travail rendront compte de leurs travaux à la plénière. Dans leurs présentations, les groupes de travail mettront en exergue les messages clefs émanant de leurs séances.
  7. Examen et adoption des messages clefs : Au cours de cette séance, le Forum régional examinera, affinera et adoptera les messages clefs qui seront soumis, en tant que contribution régionale de l’Afrique, à la session de 2018 du Forum politique de haut niveau pour le développement durable.

Participants

Les participants suivants sont attendus à la réunion :

  1. L’ensemble des 54 États membres de la CEA (experts de haut niveau venant des ministères et des agences ayant en charge la planification économique, les finances, les questions environnementales et sociales, le secteur minier et les ressources minérales, la science et la technologie) ;
  2. Les représentants des grands groupes et des parties prenantes, notamment de la société civile, des organisations d’entreprises et de l’industrie, du monde universitaire et d’établissements de recherche ;
  3. La Commission de l’Union africaine ;
  4. La Banque africaine de développement ;
  5. L’Agence de planification et de coordination du NEPAD ;
  6. Les communautés économiques régionales ;
  7. L’ONU et d’autres agences et organisations internationales ;
  8. Des partenaires de développement.
Langues de travail

La réunion se déroulera en anglais et en français, avec une interprétation simultanée dans les deux langues. 

Dates et lieu

La session de 2018 du Forum régional africain pour le développement durable se tiendra du 2 au 4 mai 2018 à Dakar.

Personnes à qui s’adresser

Toutes demandes de renseignement concernant l’organisation du Forum régional africain pour le développement durable sont à adresser à :
Mme Fatima Denton
Directrice,
Division des initiatives spéciales
Commission économique pour l’Afrique
Addis-Abeba (Éthiopie)
Adresse électronique : ECA-ARFSD@un.org

M. Nassim Oulmane
Chef,
Section de l’économie verte et des ressources naturelles
Division des initiatives spéciales
Commission économique pour l’Afrique
Addis-Abeba (Éthiopie)
Adresse électronique : oulmane@un.org