L’agenda de développement de l’après-2015

12 septembre 2015 - Retraite des représentants permanents africains auprès de l'ONU sur la Troisième conférence du Financement pour le développement et les Objectifs de développement durable (New York) – Les conséquences sur le Programme «UA 2063» requièrent que des liens soient établis entre ledit programme, l'Agenda 2030/ODD et les questions relatives au changement climatique et au financement pour le développement.            Du 25 au 27 septembre 2015 - Sommet des Nations Unies sur les ODD et l’Agenda 2030.            26 septembre 2015, 18h30-20h, salle de conférence 12, bâtiment du Secrétariat - Évènement parallèle organisé par l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique (OSAA), l'Union africaine (UA) et la Commission économique pour l'Afrique (CEA) lors de l'Assemblée générale des Nations Unies: *Opérationnalisation du programme de développement post-2015 pour l'industrialisation de l'Afrique.            Participation du Secrétaire exécutif de la CEA aux évènements de haut niveau sur les ODD, l'industrialisation, l'environnement et les OMD lors de l'Assemblé générale des Nations Unies sur l'Afrique.            Le forum africain sur le Programme de développement post-2015 fournit des éléments de responsabilisation Lancement de la Position africaine commune (PAC) sur le programme de développement post-2015            Le Panel de Haut niveau de l'Union Africaine sur l'Egalité des Sexes et l'Autonomisation des Femmes, dans le contexte des OMD après 2015, organisé conjointement avec le Ministère ivoirien de la Solidarité de la Famille, de la Femme et de l'Enfant, s'est tenu à Abidjan du 02 au 04 Octobre 2013            A l'issue des travaux du Panel de Haut Niveau, une Déclaration sur l'agenda post-2015 permettant d'engager la communauté internationale sur les besoins critiques des femmes africaines pour les 20 prochaines années et qui mobilise le soutien continental en faveur des initiatives existantes en matière de promotion de genre a été adoptée par les parties prenantes à ce panel            Première réunion parallèle du Comité de haut niveau de la CUA tenue en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies, à New York, présidée par SE le Président Johnson-Sirleaf du Libéria en présence de 4 dirigeants africains            Les dirigeants africains, présents lors de la première réunion du Comité de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies ont exhorté le Secrétariat dudit Comité de finaliser la Position africaine commune pour sa présentation au Sommet de l'UA en janvier 2014            Les chefs d'Etat du Comité de haut niveau, présents à la première réunion ont adopté une feuille de route pour le Programme de l'après-2015 en Afrique et ont exhorté le Secrétariat à mettre en place une équipe technique pour finaliser le document            Une Série de réunions techniques sera organisée dans la semaine à venir, à Addis et Genève avec les Ambassadeurs africains basés à New York, les 25-26 et 28-29 octobre pour finaliser la Position africaine commune            Lire la déclaration du Président Ellen Johnson-Sirleaf qui préside le Comité de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies: http://gadebate.un.org/68/liberia           

L’échéance de 2015 - date limite pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement - approchant, de nombreuses activités sont en train d’être organisées sur la nature du programme de développement pour l’après-2015. La question n'est pas de savoir si un ensemble d’objectifs internationaux de développement sera fixé pour l‘après-2015, mais plutôt en quoi consistera le cadre proposé. Les OMD doivent-ils conserver leur configuration actuelle tout en bénéficiant d'un délai supplémentaire pour leur réalisation ? Doivent-ils être reformulés ? Ou entièrement remplacés par un autre cadre ? Il s’agit en fait de savoir quelle option aurait le plus grand impact en matière d’éradication de la pauvreté en Afrique.

Les quatre institutions panafricaines que sont la Commission économique pour l'Afrique (CEA), la Commission de l'Union africaine (CUA), la Banque africaine de développement (BAD) et le Bureau régional pour l’Afrique du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD-BRA), produisent conjointement depuis 2010 le Rapport sur les OMD pour l’Afrique, qui de manière consensuelle est reconnu comme outil de sensibilisation auprès des gouvernements nationaux et de toutes les parties prenantes. En 2012, le rapport avait pour thème principal l’agenda de développement post-2015, et présentait les premiers résultats des processus consultatifs mentionnés ci-dessous.

Depuis ça, les quatre institutions ont fait les consultatifs sous-régionaux pour réaliser une position commune africaine pour l’agenda de développement post 2015.