Accent du Comité mis sur le genre et le progrès social

Printer-friendly version

Addis-Abeba, le 9 octobre 2017 (CEA) – La mise en œuvre des programmes progressifs mondiaux et régionaux de genre et sociaux visant la promotion du développement inclusif et durable sera au centre des travaux de la seconde rencontre du Comité sur le Genre et le Développement Social de la Commission Economique pour l’Afrique qui se tiendra du 11 au 12 octobre.

La Directrice de la Division de la Politique de Développement Social de la CEA, Mme Thokozile Ruzvidzo, a souligné l’importance de cette réunion étant donné qu’elle symbolise une étape critique de la planification à la mise en œuvre de l’agenda mondial sur le développement durable en Afrique. Elle a indiqué que « cette réunion ira au delà de l’adaptation des plans sectoriels et nationaux aux objectifs relatifs au genre et de développement social de l’Agenda 2030 et l’Agenda 2063 et abordera les défis et opportunités qui se présentent au niveau de la phase de mise en œuvre des deux agendas. »

La réunion du Comité sur le Genre et le Développement Social présente une importante opportunité aux Etats membres pour recommander à la CEA la meilleure façon dont elle peut appuyer et renforcer la capacité des Etats membres pour respecter leurs engagements en matière de genre, population, jeunesse, emploi, protection sociale et urbanisation.

Les participants à cette réunion de deux jours élaboreront les priorités concernant le genre et le développement social et les stratégies efficaces que la CEA intègrera dans ses programmes. Les 54 Etats membres de la Commission informeront le Comité de leur situation de la planification, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des deux agendas, et des efforts qu’ils engagent pour surmonter aux défis liés au genre et au développement social.

Le Comité oriente le travail de la Division de la Politique de Développement Social relatif à la promotion du développement humain et social équitable et inclusif en Afrique. Cet effort se concentre sur le genre, l’emploi, le développement de la population et de la jeunesse, la protection sociale et l’urbanisation dans le contexte des Agendas 2030 et 2063.

Suite à la réunion, les Etats membres seront plus habiletés à suivre l’ampleur de l’exclusion sociale et, donc, formuler des politiques qui créent des possibilités d’emploi dans tous les secteurs de la société et offrent une protection sociale à tous les citoyens. Ils seront également en mesure de comprendre comment les politiques relatives au genre peuvent contribuer à la réalisation des Objectifs du développement durable et de ceux contenus dans l’Agenda 2063. Seront également partagés avec les Etats membres le rôle d’une urbanisation bien planifiée et bien gérée dans la promotion d’une croissance et d’une transformation inclusives et durables en Afrique et les moyens de les atteindre au biais de la planification du développement au niveau national. En outre, la réunion permettre aux représentants des Etats membres de délibérer sur les stratégies de suivre l’évolution de la dynamique démographique  et atteler le dividende démographique, en particulier en renforçant le capital humain de la jeunesse africaine ainsi que la création d’un environnement propice pour la croissance axée sur l’emploi.

 

=FIN=

 

NOTE AUX RÉDACTEURS

Le rôle du Comité sur le Genre et le Développement Social, dans sa qualité de forum consultatif des experts et des décideurs politiques, est d’orienter la Commission dans son travail de la promotion du développement humain et social équitable et inclusif en Afrique, l’accent étant particulièrement mis sur le genre, l’emploi, le développement de la population et de la jeunesse, la protection sociale et l’urbanisation. 

 

Publié par:

La Section des communications
Commission économique pour l’Afrique
BP 3001
Addis-Abeba (Éthiopie)
Tél. +251 11 551 5826
Adresse électronique : ecainfo@uneca.org