Atelier de renforcement de capacité sur la négociation des contrats sous la Vision Minière Africaine vient au Malawi

Lilongwe, Malawi, 25 mai 2016 (CEA) – Le Centre Africain de Développement Minier (CADM) déroulera un atelier dédié à renforcer la capacité des gouvernements africains de négocier des contrats miniers dans une manière équitable, durable, et transparent afin de catalyser la croissance socio-économique de l’Afrique. L’atelier aura lieu à Lilongwe au Malawi le 31 mai au le 2 juin 2016.
 
Le programme de capacité se déroule actuellement dans cinq pays pilots : le Niger, la Guinée Equatoriale, le Congo (Brazzaville), le Chad, et le Malawi entre 2015 et 2017. Le programme est fondé par le 9e tranche de la Compte de Développement de l’ONU.
 
L'atelier de Lilongwe marquera le lancement du projet au Malawi. L’objectif de l’atelier est de sensibiliser, mobiliser, et former des parties prenantes locales sur des défis autour la négociation, la mise en œuvre et l’évaluation des contrats. Le renforcement de capacité et la promotion de la négociation des accords miniers équitables et égaux sont des aspects clés de la Vision Minière Africaine (VMA), qui est mis en œuvre par le CADM.
 
 
FIN
 
Note pour les éditeurs sur la vision du régime minier de l’Afrique :
Adoptée par les chefs d'État africains en 2009, la vision du régime minier de l’Afrique (AMV) est une initiative menée par le continent avec le but de lutter contre le paradoxe d’une grande richesse minérale qui existe à côte de la pauvreté. Plus simple à dire, l'AMV présente un cadre pour l'exploitation des ressources minérales transparente, équitable et optimale afin de soutenir une croissance durable et le développement socio-économique en Afrique.
 
Pour plus d’information, s’il vous plaît contactez : Daisy Leoncio, Chargé de Communication, Centre Africain de Développement Minier (AMDC) à dleoncio@uneca.org  ou visitez-nous à www.africaminingvision.org.
 
Ou suivez-nous sur les réseaux sociaux :