Les Experts discutent des stratégies de croissance pour l’Afrique centrale

Printer-friendly version

Yaoundé, le 23 juin 2017 (CEA) - Les parties prenantes de la transformation structurelle en Afrique centrale se préparent à la 33ème réunion du Comité intergouvernemental d’experts (CIE2017) intitulée, « Réalisé en Afrique centrale : du cercle vicieux au cercle vertueux ».

Évoquant le thème de l’évènement de quatre jours, qui se déroulera du 26 au 29 septembre 2017, à Douala, au Cameroun, Antonio Pedro, Directeur du Bureau sous-régional de la CEA pour l’Afrique centrale (BSR-AC / CEA), il est nécessaire de se pencher sur les raisons pour lesquelles les chiffres du PIB dans la sous-région sont en contradiction avec les réalités économiques sur le terrain.

« Le choix de ce thème vient du fait que notre observation faite sur le taux de croissance réel moyen d’environ 5 pour cent enregistré entre 2010 et 2015 en Afrique centrale ne reflète pas une croissance relative en matière d’industrialisation, de commerce intra-régional ou de niveau de vie des populations », explique M. Pedro. « Les pays de la sous-région sont toujours classés au bas de l’Indice de développement humain ».

Dans ce contexte et étant donné que le système de production actuel dans la sous-région n’a pas généré un cercle vertueux de croissance inclusive et durable, la CEA recommande que les actifs et les ressources productifs soient redirigés vers des secteurs plus productifs, en particulier l’industrie manufacturière et les services modernes - dans le but d'accélérer la transformation structurelle.

Pour M. Pedro, l’édition 2017 de la CIE est par conséquent « une occasion pour se pencher sur les mesures à mettre en place pour briser le cercle vicieux d’une croissance non inclusive et ce grâce à la constitution d’un tissu industriel diversifié et compétitif, qui permet non seulement une meilleure intégration des pays d’Afrique centrale dans les chaînes de valeur internationales, mais aussi à la création importante d’emplois décents ».

La réunion vise également à examiner les progrès réalisés dans la mise en œuvre du programme de travail du BSR-AC / CEA en 2016 et à fournir des directives pour la mise en œuvre du programme de 2017. Le Comité intergouvernemental d’experts est un organe chargé de la supervision des activités du BSR-AC / CEA.

La CIE 2017 réunira des représentants des ministères chargés de la planification, de l’économie, de l’industrie, des mines, du commerce et des petites et moyennes entreprises ; des délégués de la CEEAC, de la CEMAC et de leurs institutions spécialisées ; des représentants de l’ONUDI, de la FAO, du PNUD, de la BAD, du secteur privé, de la société civile, des universités et des centres de recherche de la sous-région.

 

Publié par:
La Section des communications
Commission économique pour l’Afrique
BP 3001
Addis-Abeba (Éthiopie)
Tél. +251 11 551 5826
Adresse électronique : ecainfo@uneca.org