Les parties prenantes s’engagent à soutenir Songwe de la CEA

Printer-friendly version

Addis-Abeba, le 4 août 2017 (CEA) - Dans le cadre des activités marquant son deuxième jour en tant que Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Vera Songwe s’est entretenue aujourd’hui, séparément, avec des représentants de la Commission de l’Union africaine (CUA), le ministre d’État éthiopien des finances et de la coopération économique et avec le doyen du corps diplomatique.

Jacques-Alfred Ndoumbe-Eboule, Ambassadeur du Cameroun en Éthiopie et Doyen du Corps diplomatique, se déclare heureux de voir une femme à la tête de la CEA et dit : « Cela signifie que la CEA et la CUA qui a eu comme président une femme, font des progrès en ce qui la parité hommes-femmes ». Il assure Mme Songwe du « plein soutien des ambassadeurs dans cette tâche délicate », de diriger la Commission.

Le doyen félicite la CEA d’avoir « renforcé au cours des quatre dernières années les relations avec les États membres », ajoutant qu’il espère voir une meilleure collaboration entre la CEA et les ambassadeurs africains en Éthiopie et servir de relais entre la Commission et ses États membres.

Le diplomate camerounais a également fait allusion à la Conférence annuelle conjointe des ministres de la CEA / CUA (CoM2017) à Dakar, déclarant que « c’est un évènement important pour le continent » et il est urgent de résoudre la cause de son report.

Parlant de son pays, le Cameroun, M. Ndoumbe-Eboule dit : « nous nous efforçons de réaliser la transformation structurelle de notre économie et nous souhaitons continuer de bénéficier de l’expertise et de l’assistance technique de la CEA ».

Pour sa part, Mme Songwe rassure le doyen que la CEA prend sa collaboration avec les ambassadeurs en Éthiopie très au sérieux et s’engage à renforcer cette collaboration.

« Nous sommes ici pour servir nos États membres, que vous représentez en tant qu’ambassadeurs. En tant que doyen, vous avez la responsabilité unique de parler aux autres ambassadeurs et de nous suggérer comment améliorer nos relations.

À la CUA, Mme Songwe a rencontré le Vice-Président, Thomas Kwesi Quartey, qui fait savoir que la CUA a eu de bons rapports de travail avec la CEA au cours des dernières années et que « nous attendons beaucoup d’une coopération absolue avec vous et votre équipe ». Ces deux derniers ont abordé les questions de l’éducation, de la migration, de l’industrialisation, de la réforme de l’UA, de la mobilisation des ressources intérieures et d’autres questions pertinentes à la transformation de l’Afrique.

La Secrétaire exécutive exprime son engagement à poursuivre les bonnes relations de travail entre les deux institutions et indique : « avoir la CEA et l’UA travailler en étroite collaboration constitue une richesse de connaissances et un grand potentiel pour la transformation du continent ». Elle exprime également son désir de voir plus d’attention accordée à l’encontre des femmes dans l’agenda de l’UA.

Au début de la journée, Mme Songwe a rencontré Admasu Nebebe, Ministre d’État éthiopien aux finances et à la coopération économique, qui se dit prêt à collaborer avec la nouvelle secrétaire exécutive.

« La plupart des travaux analytiques réalisés par la CEA ont été très utiles à l’Éthiopie et nous coopérons de manière excellente. Nous nous consultons toujours de très près et j’espère que cette étroite collaboration se poursuivra parce que nous sommes prêts à vous servir et à travailler avec vous et à faciliter votre travail ici en Éthiopie ».

Mme Songwe remercie le ministre d’État pour son chaleureux accueil et sa disposition à soutenir son travail et exprime son désir de voir une action positive pour les femmes en Éthiopie, entre autres.

« L’Éthiopie est un bon exemple en Afrique en termes de croissance économique. Il serait formidable de voir davantage de politiques et de budgets intégrer les aspects de l’autonomisation des femmes.

Le premier ministre éthiopien et les fonctionnaires du Ministère des affaires étrangères ont également promis d’apporter leur soutien à la nouvelle patronne de la CEA lors de ses visites de courtoisie le 3 août 2017.

Mme Songwe prend la relève de Carlos Lopes qui a quitté la CEA il y a près d’un an. Avant son arrivée, Abdalla Hamdok, Secrétaire exécutif adjoint de la CEA, assumer le rôle de Secrétaire exécutif par intérim.


Publié par:

La Section des communications
Commission économique pour l’Afrique 
BP 3001 
Addis-Abeba (Éthiopie) 
Tél. +251 11 551 5826 
Adresse électronique : ecainfo@uneca.org