Développement du secteur privé et des financements

Développement du secteur privé et des finances

Private sector development and finance icon
Soutient les États membres dans leurs efforts de croissance et de transformation économiques durables en tirant parti du rôle et des ressources du secteur privé, l’accent étant mis sur l’accroissement des investissements du secteur privé dans l’agriculture, les infrastructures, l’énergie et les services, la promotion de financements novateurs pour développer les marchés des capitaux, attirer les investissements et améliorer l’environnement favorable aux entreprises.

Vous êtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined variable: eventstartdate dans include() (ligne 60 dans /var/www/html/sites/all/themes/theme/templates/events/views-view-field--events--block-13--field-event-date-6.tpl.php).

La Division compte trois grandes sections : la Section de l’environnement favorable à l’agriculture et aux entreprises, la Section de l’énergie, de l’infrastructure et des services, et la Section des financements et des marchés financiers innovants.

Les principales attributions de la Division sont les suivantes :

a) Aider les États membres à concevoir et à mettre en oeuvre des politiques et des stratégies visant à améliorer l’environnement des entreprises dans le domaine des politiques agricoles et foncières ;

b) Aider les États membres à concevoir et à mettre en oeuvre des politiques et des stratégies qui favorisent un financement novateur du développement des marchés de capitaux afin de soutenir le développement du secteur privé et attirer les investissements ;

c) Contribuer à l’élaboration et à la mise en oeuvre de politiques et de programmes visant à accroître les investissements du secteur privé dans les infrastructures, l’énergie et les services, en vue d’améliorer les infrastructures, la création d’emplois et la croissance économique ;

d) Améliorer l’environnement favorable aux entreprises, harmoniser la réglementation et plaider en faveur du secteur privé africain aux niveaux national, régional et mondial ;

e) Collaborer avec les gouvernements pour faire en sorte que l’infrastructure de base nécessaire pour stimuler la compétitivité du secteur privé et pour renforcer l’énergie, l’infrastructure et les services nécessaires soit en place et soit efficace, abordable et suffisamment bien structurée pour attirer le secteur privé ;

f) Développer l’architecture de financement et le développement des marchés des capitaux afin d’accroître l’épargne et les fonds communs d’investissement et de mobiliser davantage de capitaux d’investissement ;

g) Effectuer des recherches sur les politiques fondées sur des données factuelles à l’appui des efforts déployés par les États membres pour favoriser le développement des petites et moyennes entreprises ;

h) Promouvoir la transformation de l’agriculture par la mise au point de produits du savoir sur l’agriculture intelligente et durable et sur les chaînes de valeur agricoles régionales ;

i) Créer des cadres réglementaires pour des marchés d’infrastructures normalisés dans les domaines de l’énergie, des transports et des technologies de l’information et des communications ;

j) Mettre en place des plateformes régionales de financement du développement de l’Afrique au moyen d’outils novateurs